Bonjour. Comment pouvons-nous vous aider?

Importation de produits à l’aide d’une feuille de calcul

Utilisez une feuille de calcul (CSV, XLSX ou XLS) pour formater rapidement les données relatives aux produits et importer facilement vos produits en lot dans votre boutique Retail POS.

Avant de commencer, préparez ces informations sur vos produits :

  • le nom de vos produits ;
  • toutes les variantes, p. ex. les tailles, couleurs et parfums ;
  • le prix de détail de vos produits ;
  • le prix fournisseur de vos produits ;
  • les codes-barres ou codes SKU existants ;
  • les noms exacts des taxes que vous avez configurées dans Retail POS.

Utiliser le modèle de produits Retail POS

Screen Shot 2021-06-16 at 3.44.00 PM.png

Télécharger le modèle de produits Retail POS

Tout d’abord, téléchargez le modèle de feuille de calcul de produits de Retail POS. Le fichier téléchargeable se trouve au bas de cet article. Le modèle est préformaté et comporte tous les renseignements nécessaires à saisir dans Retail POS.

Ouvrez le modèle de feuille de calcul pour produits de Retail POS dans Excel ou dans un logiciel tableur gratuit comme OpenOffice pour préserver le formatage requis.

Comprendre les champs de données de produits

Lorsque vous avez téléchargé le modèle Retail POS, vous devez ajouter les informations sur vos produits. Voici un glossaire des colonnes de données que vous trouverez dans le modèle de feuille de calcul pour Retail POS, ainsi que les renseignements requis :

Nom du champ Description Informations requises
ID

L’identifiant est un numéro d’identification de produit unique généré automatiquement par Retail POS à la création de chaque produit.

L’identifiant sert à identifier des produits et surtout à modifier les produits existants.

Laissez le champ Identifiant vide lorsque vous créez de nouveaux produits.

Si ce champ contient des données, les produits seront ignorés et ne seront pas créés.

Alias

L’alias est un identifiant unique, qui sert surtout pour l’intégration du commerce électronique Shopify.

Il associe les produits dans Retail POS et Shopify pour faire en sorte que les informations des produits soient correctement synchronisées.

Shopify utilise également l’alias pour former l’URL du produit, qui constitue une partie de votre référencement. Pour en savoir plus, consultez notre article Association de produits existants dans Retail POS (X-Series) et Shopify.

L’alias est différent du code SKU.

Retail POS génère automatiquement des alias de produits lorsque le champ est laissé vide. Ils sont générés selon les bonnes pratiques de référencement, p. ex. « T-shirt-tigre ».

Si vous souhaitez créer manuellement des alias, veillez à séparer chaque mot par un tiret.

Lorsque vous créez des produits à variantes, l’alias doit être identique pour toutes les variantes. Lorsque vous créez des produits composés, l’alias de chaque produit constituant le produit composé doit être identique à celui du produit composé.

Vous devez importer les produits existants dans Shopify vers Retail POS pour associer les alias correctement. Considérez ensuite Retail POS comme le système d’enregistrement principal où créer de nouveaux produits (avant de les ajouter dans Shopify).

SKU

Le code SKU (unité de gestion des stocks) pour votre produit.

L’un des principaux atouts pour les marchands est la possibilité d’utiliser un code-barres de produit pouvant être scanné comme code SKU. Cela permet de scanner le code-barres dans l’écran de ventes pour ajouter le produit à une vente.

Le code SKU ajoute aussi un indicateur d’identification unique aux rapports, qui permet d’affiner les données jusqu’au niveau du produit.

Chaque produit doit avoir son propre code SKU. Vérifiez qu’il ne contient que des lettres et des chiffres. Les espaces ou les symboles sont interdits dans ce champ.

Le code SKU peut être un identifiant que vous avez créé ou un numéro de code-barres existant sur le produit.

Si vous n’avez pas de codes SKU existants, laissez cette colonne vide. Retail POS générera automatiquement des codes SKU propres à chacun de vos produits.

Vous pouvez saisir plusieurs codes SKU par produit. Pour en savoir plus, consultez l’article CUP, EAN, ISBN, ITF, JAN et autres codes-barres pouvant être scannés dans Retail POS.

Composite_Name S’il s’agit d’un produit composé, vous devrez ajouter le nom précis de chaque produit existant le composant dans ce champ.

Le nom du produit composé doit être strictement identique à celui figurant dans Retail POS.

Pour en savoir plus, consultez le menu déroulant Ajouter des produits composés.

Composite_SKU Ajoutez le code SKU de chaque produit existant composant le produit composé dans ce champ.

Le code SKU du produit composé doit être strictement identique à celui figurant dans Retail POS.

Pour en savoir plus, consultez le menu déroulant Ajouter des produits composés.

Composite_Quantity La quantité de chaque produit existant composant le produit composé. La quantité peut être exprimée en nombre entier ou décimal.
Description

La description de votre produit.

Lorsque vous intégrez une plateforme de commerce électronique, cette description est celle que voit votre clientèle.

Ce champ peut comporter des lettres, des chiffres et des symboles.
Nom

Le nom de votre produit ; p. ex. « T-shirt tigre ».

Le nom est celui que verra le caissier sur l’écran de ventes. Il s’affichera également sur les éléments visibles aux clients, comme les reçus, et les étiquettes.

Il sert également aux fonctions administratives, comme les rapports, les commandes de stock et les transferts de stock.

Cette cellule peut inclure des lettres, des chiffres et des symboles, à l’exception des symboles « # », « $ » ou « & ».

Chaque nom de produit doit être unique.

Si votre produit possède des variantes, le nom servira à les rassembler dans les importations au moyen de fichiers CSV. Toutes les variantes appartenant au même produit doivent porter le même nom.

Pour en savoir plus, consultez le menu déroulant Ajouter des produits à variantes.

Product_category (catégorie de produits)

La catégorie de produits est un haut niveau de catégorisation et désigne la catégorie à laquelle le produit appartient. Ex. « Vêtement », « Accessoire » ou « Services ».

Servent à grouper les produits pour optimiser les filtres et la recherche. Elles servent également à affiner les rapports sur un groupe de produits donné et à configurer des promotions.

Ce champ accepte les lettres, les chiffres et les symboles.

Ex. « Vêtement », « Accessoire » ou « Services ».

Laisser cette colonne vide pour les produits existants écrasera toute catégorie existante. Si vous ne souhaitez pas remplacer ces catégories, supprimez la colonne (et l’en-tête « Product_category »).

Une catégorie doit avoir été créée dans Retail POS avant l’importation. Toute catégorie n’ayant pas encore été créée sera ignorée lors de l’importation.

Variant_Option_One_Name (nom de la première variante)

Les caractéristiques des produits à variantes vous permettent de créer et de vendre des produits d’une même famille et de les proposer dans diverses variations.

Cela vous permet d’ajouter rapidement et avec précision un produit à variantes à votre écran de ventes. Cette fonctionnalité optimise également la gestion des produits et les rapports.

La caractéristique doit définir le type de variante du produit. Ex. « couleur », « taille » ou « parfum ».

Un produit à variantes peut posséder jusqu’à trois caractéristiques distinctes (définies dans les colonnes Variant_Option_Two_Name (nom de deuxième variante) et Variant_Option_Three_Name (nom de troisième variante)).

Pour en savoir plus, consultez le menu déroulant Ajouter des produits à variantes.

Variant_Option_One_Value (valeur de la première variante)

La valeur (pour les produits à variantes) vous permet de créer et de vendre des produits d’une même famille, mais proposés dans diverses variations.

Cela vous permet d’ajouter rapidement et avec précision un produit à variantes à votre écran de ventes. Cette fonctionnalité optimise également la gestion des produits et les rapports.

La valeur doit définir le type de variation de la caractéristique choisie. Ex. « rouge », « L » ou « fraise ».

Chaque produit à variantes peut avoir jusqu’à 200 valeurs.

Pour en savoir plus, consultez le menu déroulant Ajouter des produits à variantes.

Étiquettes

Les étiquettes sont un moindre niveau de catégorisation et désignent les sous-catégories auxquelles le produit appartient.

Comme la catégorie de produits, les étiquettes servent à grouper les produits pour optimiser les filtres et la recherche. Elles servent également à affiner les rapports sur un groupe de produits donné et à configurer des promotions.

Ce champ accepte les lettres, les chiffres et les symboles.

Ex. « décontracté », « coton », « été » ou « homme ».

Le nombre d’étiquettes pouvant être ajoutées à un produit est illimité.

Laisser cette colonne vide pour les produits existants écrasera toute étiquette existante. Si vous ne souhaitez pas remplacer ces étiquettes, supprimez la colonne (et l’en-tête « Type »).

Active_online (actif en ligne)

(uniquement pour l’intégration E-Series)

Indique si le produit est disponible dans votre boutique en ligne. Saisissez le chiffre 1 si vous souhaitez que le produit soit affiché dans votre vitrine E-Series et le chiffre 0 dans le cas contraire. Si vous laissez le champ vide, aucune modification ne sera apportée.
Supply_price (Prix fournisseur)

Le prix fournisseur de votre produit.

Le prix fournisseur est ajouté à la création d’un produit. Il s’agit de la valeur unitaire à laquelle vous l’achetez. Il inclut ou non les taxes, selon vos besoins comptables.

Si le prix de votre produit fluctue, vous pouvez préciser son prix fournisseur exact dans le bon de commande de chaque commande de stock.

Nous vous recommandons vivement d’inclure un prix fournisseur lors de la création des produits. Cela permet de générer des rapports précis et de tenir une comptabilité exacte, car le prix fournisseur affecte directement le coût des marchandises vendues (CMV) et le coût moyen.

Si vous n’ajoutez pas le prix fournisseur avant de procéder à un mouvement des stocks ou à une vente du produit en question, le CMV sera calculé à 0 €, ce qui affectera le coût moyen et les rapports.

Vous devez saisir le prix fournisseur uniquement en chiffres. N’incluez aucun symbole monétaire.

Retail_price (Prix de détail)

Il s’agit de la valeur en euros à laquelle le produit est vendu.

Ce champ permet de définir, de modifier et de maintenir le prix que vos clients devront payer pour un produit.

Vous devez saisir le prix de détail uniquement en chiffres. N’incluez aucun symbole de devise.

Boutiques dont les prix n’incluent pas les taxes :
le prix de votre produit AVANT d’ajouter les taxes.

Boutiques dont les prix incluent les taxes :
le prix de votre produit AVEC les taxes.

Tax_name (INCLUSIVE ONLY) (nom de la taxe) (UNIQUEMENT pour les boutiques dont les prix incluent les taxes) Pour les boutiques dont les prix incluent les taxes, il s’agit du nom du taux de taxe que vous souhaitez appliquer à ce produit.

Votre taux de taxe par défaut est automatiquement renseigné si vous laissez ce champ vide.

Pour modifier le taux de taxe, vous devez créer un autre taux de taxe avant de l’appliquer à un produit. Ces taux peuvent être ajoutés et gérés dans la section Configuration > Taxes de vente. Saisissez le nom du taux de taxe exactement comme il apparaît dans Retail POS.

Laisser ce champ vide n’écrasera pas les données existantes. Si vous souhaitez remplacer un taux de taxe par le taux par défaut, saisissez « Default tax » (taxe par défaut).

Outlet_Tax_Your_Outlet_Name (EXCLUSIVE ONLY)(taxe de l’établissement et nom de l’établissement) (UNIQUEMENT pour les boutiques dont les prix n’incluent pas les taxes) Pour les boutiques dont les prix excluent les taxes, il s’agit du nom du taux de taxe que vous souhaitez appliquer à ce produit dans cet établissement.

Vous devez créer une colonne spécifique pour chaque établissement. Si vous souhaitez utiliser le taux de taxe par défaut, saisissez « Default tax » (taxe par défaut).

Pour modifier le taux de taxe, vous devez créer un taux de taxe alternatif avant de l’appliquer à un produit. Ces taux peuvent être ajoutés et gérés en accédant à la section Configuration > Taxes de vente. Saisissez le nom du taux de taxe exactement comme il apparaît dans Retail POS.

Laisser ce champ vide n’écrasera pas les données existantes. Si vous souhaitez remplacer un taux de taxe par le taux par défaut, saisissez « Default tax » (taxe par défaut).

Account_code (code de compte) Il sert uniquement si Xero a été intégré. Si vous souhaitez que les ventes de ce produit soient affectées à un autre compte que le compte de ventes par défaut (défini dans les paramètres de l’intégration Xero), ajoutez le code du compte souhaité dans ce champ. Laissez-le vide si vous n’utilisez pas Xero ou si vous souhaitez affecter les ventes au compte défini par défaut.
Account_code_purchase (code de compte d’achats) Il sert aux intégrations de Xero. Si vous souhaitez que les commandes de stock de ce produit soient affectées à un autre compte que le compte d’achat par défaut, ajoutez le code du compte souhaité dans ce champ Laissez ce champ vide pour utiliser le compte par défaut ou si vous n’utilisez pas Xero.
Brand_name (nom de la marque)

La marque peut être utilisée pour les filtres, la recherche et la création de rapports.

C’est également l’un des indicateurs servant à définir les promotions.

Il s’agit de la marque à laquelle appartiennent vos produits.

Ex. « Nike »

Ce champ accepte les lettres, les chiffres et les symboles.

Supplier_name (nom du fournisseur) Le nom du fournisseur est utilisé lors de la création de bons de commande. Il peut également être utilisé pour définir des promotions et créer des rapports.

Le nom du fournisseur peut comporter des lettres, des chiffres et des symboles.

Si vous avez plusieurs fournisseurs pour ce produit, laissez ce champ vide.

Supplier_code (code fournisseur)

Le code fournisseur aide le fournisseur à identifier son produit. Il peut être utile lors de la création d’un bon de commande.

Il vous servira également à filtrer et rechercher des produits.

Le code fournisseur peut comporter des lettres, des chiffres et des symboles.

Tous les fournisseurs n’utiliseront pas forcément leurs propres codes, ou ils utiliseront vos codes-barres et SKU comme codes fournisseur. C’est pourquoi ce champ n’est pas obligatoire.

Active (actif)

Cette fonction détermine si un produit est disponible à la vente.

Elle permet aux commerçants de conserver des produits dans leur catalogue tout en les rendant inactifs à la vente. Cette option est particulièrement utile pour les produits saisonniers, comme ceux liés aux fêtes, ou pour générer des rapports sur des produits anciens qui ne sont plus vendus.

Saisissez le chiffre 1 si vous souhaitez que le produit soit disponible à la vente et le chiffre 0 dans le cas contraire. Si vous laissez le champ vide, il sera défini comme actif par défaut (donc disponible à la vente).
Track_inventory (suivi des stocks)

La fonction de suivi des stocks vous permet d’activer ou de désactiver la gestion des stocks.

Elle est utile pour les services, qui ne disposent pas de limites de stocks.

Saisissez le chiffre 1 si vous souhaitez que Retail POS suive les niveaux de stocks et le chiffre 0 dans le cas contraire.

Si vous devez calculer des coûts, vous devez suivre vos stocks.

Inventory_{outlet_name} (stocks - nom de l’établissement)

Les stocks désignent la quantité de chaque produit disponible dans un établissement.

Cette donnée vous permet de suivre les niveaux de stocks dans Retail POS afin de préserver la fiabilité de vos données de ventes et de réapprovisionnement.

Les stocks DOIVENT être ajoutés en même temps ou après l’ajout d’un prix fournisseur.

Pour en savoir plus sur ce processus, consultez le guide Ajout de stocks.

Reorder_point_{outlet_name} (seuil de réapprovisionnement - nom de l’établissement)

Le seuil de réapprovisionnement sert à la création d’un bon de commande.

Vous pouvez ajouter rapidement à un bon de commande tous les produits dont le niveau de stocks est inférieur ou égal au seuil de réapprovisionnement.

Ceci n’est PAS une fonctionnalité de réapprovisionnement automatique.

Le seuil de réapprovisionnement doit correspondre au niveau de stock minimum qu’un produit doit atteindre avant de devoir être commandé à nouveau.

Par exemple, lorsqu’un produit atteint un niveau de stocks de 5 unités (ou moins), la fonction de seuil de réapprovisionnement permet d’ajouter le produit à un bon de commande.

Si votre boutique possède plusieurs établissements, cette colonne apparaîtra plusieurs fois avec le nom de chaque établissement.

Saisissez une valeur numérique.

Restock_level_{outlet_name} (niveau de réapprovisionnement - nom de l’établissement)

La quantité de réapprovisionnement sert à la création d’un bon de commande.

Elle détermine la quantité à commander pour un établissement lorsque la quantité en stock d’un produit est inférieure ou égale au seuil de réapprovisionnement.

Ceci n’est PAS une fonctionnalité de réapprovisionnement automatique.

La quantité de réapprovisionnement doit être définie comme la quantité que vous souhaitez commander à nouveau pour un produit lorsqu’il atteint le seuil de réapprovisionnement. Si votre boutique possède plusieurs établissements, cette colonne apparaîtra plusieurs fois avec le nom de chaque établissement.

Saisissez une valeur numérique.

Loyalty_Value (valeur de fidélité) La valeur de fidélité est assignée à un produit à la place de la valeur par défaut configurée pour votre boutique.

Lorsqu’une valeur est saisie dans le champ de valeur de fidélité, la valeur est assignée au produit à la place de la valeur de fidélité par défaut de la boutique.

Si le champ est vide, la valeur de fidélité par défaut est automatiquement assignée au produit. Pour en savoir plus, consultez notre article Configuration et utilisation du programme de fidélité dans Retail POS.

Vous pouvez ajouter trois types de produits à votre boutique, chacun nécessitant des renseignements légèrement différents :

  1. Produit standard : un produit qui a un code SKU unique et ses propres stocks.
  2. Un produit à variantes : un produit proposé dans diverses variations, par exemple de taille ou de couleur. Chaque variante est dotée de son propre code SKU et de ses propres stocks.
  3. Produit composé : regroupez différents produits et créez des lots, des emballages groupés ou des produits fractionnés

Ajouter des produits standard

Un produit standard est un produit qui a un code SKU unique et ses propres stocks.

Screen Shot 2021-06-17 at 10.21.07 AM.png

  1. Nom de produit (name) : Lors de la création d’un produit standard, vous devrez d’abord le nommer. Chaque nom de produit doit être unique. Nous vous recommandons vivement de ne pas utiliser de nom trop vague comme « T-shirt » si votre boutique propose plusieurs T-shirts. Utilisez plutôt des noms précis comme « T-shirt tigre Lightspeed ».
  2. Code SKU (sku) : Vous pouvez choisir de créer votre propre code SKU pour ce produit ou laisser Retail POS générer automatiquement un code SKU en laissant le champ vide.
  3. Alias (handle) : Vous pouvez le créer manuellement en le saisissant dans un format pris en charge ou laisser le champ vide, et Retail POS le renseignera automatiquement.
  4. Prix fournisseur (supply_price) : Nous vous recommandons d’ajouter un prix fournisseur au produit pour que les rapports de coûts de marchandises vendues soient corrects.
  5. Prix de détail (retail_price) : Votre produit aura aussi besoin d’un prix de détail. Laisser cette colonne vide générera un prix de 0 € pour le produit.

Pour ajouter d’autres produits standard, il vous suffit de passer à la ligne suivante et de répéter les étapes ci-dessus autant de fois que nécessaire.

Ajouter des produits à variantes

Un produit à variantes est un produit proposé dans diverses variations, par exemple de taille ou de couleur. Chaque variante est dotée de son propre code SKU et de ses propres stocks.

Screen Shot 2021-06-17 at 10.27.22 AM.png

  1. Nom de produit (name) : Lorsque vous créez un produit à variantes, veillez à donner à chaque variante le même nom. C’est ce qui les regroupera. Nous vous recommandons d’utiliser la fonction copier-coller pour vous assurer que chaque variante a le même nom. Toute variante dont le nom ne correspondra pas sera ignorée lors de l’importation.
  2. Alias (handle) : Vous pouvez ignorer l’alias et laisser Retail POS le générer automatiquement. Si vous souhaitez créer votre propre alias manuellement, celui-ci devra être identique pour chaque variante.
  3. Options de variante (variant_option_#_name) : Un produit à variantes peut avoir jusqu’à trois caractéristiques, qui doivent être identiques pour chaque variante (Variant_Option_X_Name (nom de la X variante)), par exemple « couleur », « taille » ou « parfum ». Dans le cas contraire, le produit sera ignoré au moment de l’importation.
  4. Valeurs de variante (variant_option_#_value) : Vous devez attribuer une valeur de variante (Variant_Option_X_Value) (valeur de X variante) à chaque variante, comme « rouge », « L » ou « fraise », en lien avec la caractéristique de la variante. Il n’est pas nécessaire qu’elles soient identiques pour chaque variante, mais vous ne devez pas laisser ces champs vides.
  5. Autres champs : Pour la première variante du produit, vous devez renseigner toutes les informations sur le produit, comme le type, les étiquettes, la marque, le fournisseur et la description. Vous n’aurez pas à renseigner ces champs pour les autres variantes.

Chaque produit à variantes peut avoir jusqu’à trois caractéristiques (options de variante), et jusqu’à 200 combinaisons uniques (valeurs de variante) Si le produit à variantes possède plus de 200 variantes, le produit sera ignoré au moment de l’importation.

Ajout de produits composés

Vous ne pouvez pas créer de nouveaux produits composés avec des codes SKU générés automatiquement par le biais d’une feuille de calcul. Vous devez générer les codes SKU vous-même, ou créer un produit standard avec un code SKU généré automatiquement que vous transformerez en produit composé.

Un produit composé est composé de quantités spécifiques d’un ou de plusieurs produits standard ou produits à variantes existants. Ce type de produit est idéal pour créer des emballages groupés ou des lots de produits.

Utilisez la première ligne pour renseigner les détails sur le produit composé lui-même : indiquez son nom, son code SKU, son prix de détail, sa taxe, sa description et tout autre renseignement spécifique au nouveau produit composé.

Les lignes suivantes sont dédiées aux composants. Ajoutez les renseignements des produits existants qui seront inclus dans le produit composé. Ces produits peuvent déjà exister dans votre catalogue, ou être créés lors de l’importation de la feuille de calcul.

Screenshot 2023-11-10 at 3.26.39 PM.png

  • Unité de gestion des stocks/Code SKU (sku) :
    • Dans la ligne du produit composé, saisissez le code SKU que vous souhaitez utiliser pour identifier le produit composé dans votre catalogue. Cette ligne ne doit pas être laissée vide, car les codes SKU ne peuvent pas être générés automatiquement par le biais d’une importation de feuille de calcul, et la cellule vide empêcherait la création du produit.
    • Le code SKU des composants doit correspondre à celui du produit composé afin que le système puisse associer ces produits au produit composé.
  • Code SKU du produit composé (composite_sku) : Dans cette colonne, ajoutez le code SKU du composant tel qu’il apparaît dans votre catalogue.
  • Nom du produit composé (composite_name) : Dans cette colonne, ajoutez le nom du produit exactement tel qu’il apparaît dans votre catalogue.
  • Quantité du produit composé (composite_quantity) : Ajoutez la quantité de chaque produit existant qui composera le produit composé.

Vous n’avez pas besoin d’indiquer le prix ou d’autres détails pour les produits composants. De même, vous ne devez pas saisir de renseignements sur les stocks pour les produits composés, puisque les quantités disponibles sont déterminées par les stocks des produits composants.

Importer la feuille de calcul du modèle de produits

Lorsque vous avez rempli votre modèle feuille de calcul de produits Retail POS, vous pouvez l’importer dans votre boutique.

  1. Pour valider et importer votre feuille de calcul de produits, vous devez d’abord accéder à Catalogue > Produits dans la barre latérale, puis cliquer sur le bouton Importer.

    import button.png

  2. Glissez-déposez votre fichier ou cliquez sur Sélectionner un fichier à télécharger pour le chercher et l’ajouter.

    import products.png

  3. Dès que vous placez votre fichier dans ce champ, Retail POS procède à la vérification des erreurs d’importation les plus courantes dans votre fichier avant de l’importer dans votre boutique. La vérification vise à déceler les problèmes de formatage relatifs aux en-têtes de colonne et aux champs obligatoires, par exemple, et à vous informer en cas d’erreur.
    • Si la feuille de calcul est validée, passez à l'étape 4.
    • Si Retail POS détecte des erreurs, vous serez redirigé vers l’écran de mappage des colonnes ci-dessous : 2017-04-26-column-matching.png

    À ce stade, vous pourrez voir les colonnes dont les informations ne correspondent pas et corriger les erreurs en sélectionnant la bonne colonne dans le menu déroulant. 2017-04-26-column-correction.png

    Vous pouvez aussi modifier la correspondance de toute autre colonne ou choisir de ne pas importer une colonne spécifique. 2017-04-26-all-matched-changes.png

    Une fois que toutes les colonnes correspondent, cliquez sur Continuer. Si l’écran n’affiche aucune erreur, passez à l’étape 4. 2017-04-26-all-matched-continue.png

    Si une colonne obligatoire n’est pas présente dans votre fichier, un écran d’erreur s’affichera. Vous pourrez alors voir la ou les colonnes manquantes et télécharger une nouvelle version de votre fichier pour vous assurer que ces colonnes sont bien ajoutées. 2017-05-02-missing-column-error.png

    Une fois les modifications terminées, réimportez votre fichier en le glissant dans la fenêtre Retail POS ou en reprenant depuis l’étape 1.

  4. Une fois le fichier téléchargé, un écran de confirmation s’affichera. Cliquez sur Continuer l’importation pour importer les produits dans votre boutique. 2017-01-12-no-errors-csv.png

Résoudre les erreurs d’importation les plus courantes

  • Avertissements avant importation : Si vous recevez un message d’avertissement, il vous sera demandé soit de télécharger la feuille de calcul pour la corriger si l’erreur vous empêche d’importer votre fichier, soit de continuer quand même. Lorsque l’option de continuer l’importation est disponible, c’est en général parce que l’information manquante peut être générée par Retail POS (comme le code SKU). Si votre seule option est de télécharger le fichier pour le corriger, vous devrez effectuer cette opération et corriger toutes les erreurs détectées avant d’essayer de le télécharger à nouveau. Screen Shot 2019-09-03 at 9.48.33 AM.png
  • Veuillez télécharger une feuille de calcul valide : Si le message « Sorry, we couldn’t read that file. Please upload a valid .CSV, .XLS or .XLSX file » (Nous n’avons pas pu lire ce fichier. Veuillez télécharger un fichier .CSV, .XLS ou .XLSX valide) s’affiche, il se peut que le type de fichier que vous avez essayé d’importer soit incorrect ou corrompu. Vérifiez que ce fichier est bien au format .csv, .xlsx ou .xls et importez-le à nouveau.
  • Produits ignorés lors de l’importation : Assurez-vous que les produits sont associés à un nom de taxe correspondant à l’une des taxes configurées dans votre boutique. Vous pouvez trouver vos noms de taxes en accédant à Configuration > Taxes de vente. Si la taxe de vente de votre boutique est « GST » (TPS), mais que vous avez entré le nom « Tax » (taxe) pour l’un des produits dans la colonne de votre feuille de calcul, alors ce produit sera ignoré.
  • Codes SKU en double : À l’exception des produits composés, chaque code SKU doit être différent. Avant de procéder à une importation dans Retail POS, ouvrez le fichier dans l’application Bloc-notes (Windows) ou TextEdit (Mac) et vérifiez que la colonne SKU n’a pas tronqué le nombre. Si Excel tronque les longs codes SKU, exportez les listes de produits sous forme de fichiers XLXS ou formatez les fichiers CSV dans OpenOffice.
  • Erreurs de virgules et caractères inhabituels : Les doubles virgules et les virgules placées à des endroits inhabituels (p. ex. avant une entrée) peuvent entraîner le rejet du fichier de produits. D’autres caractères spéciaux tels que des apostrophes, des parenthèses ou des crochets, des guillemets et/ou des esperluettes dans le champ SKU ou le champ de l’alias peuvent entraîner le rejet du fichier.
  • Champ de nom obligatoire vide : La colonne de nom représente un champ obligatoire. Si ce champ n’est pas rempli, le fichier ne pourra pas être importé.
  • Format d’alias incorrect : Le champ d’alias ne peut contenir d’espaces ou de caractères spéciaux, à l’exception du tiret, qui est généré automatiquement à la création. Vos alias de produits doivent être unique, sauf s’il s’agit de produits à variantes.
  • Noms d’établissements différents dans Retail POS : L’importation du fichier de produit crée des champs dans Retail POS, par exemple des marques, des fournisseurs, des étiquettes, des taux de taxes, etc. Cependant, l’importation ne crée pas de nouveaux établissements. Vérifiez que l’orthographe des établissements dans votre fichier correspond à l’orthographe dans Retail POS.

Prochaines étapes

Ajout de produits dans Retail POS (X-Series)

En savoir plus

Modification de produits dans Retail POS (X-Series)

En savoir plus

Attachments

Cet article vous a-t-il été utile ?